Duo de robes Xerea

(ou la retouche des patrons, épisode 2)

Xerea est une robe de Pauline Alice sortie en juin 2015. Inspirée des années 60, elle comporte des poches et des pièces latérales, des empiècements devant et dos et les bords (encolure, ourlet bas et manches) sont finis avec un biais. xerea_Dessin_TechniqueLa version A a une forme droite, des pinces poitrine et des manches courtes. La version B est de forme trapèze, avec un pli creux et sans manche.
Le patron est disponible du 34 au 48, en version pdf et pochette, avec des instructions rédigées en français, anglais et espagnol (à choisir à la commande) au choix. Les marges de couture de 1,5cm sont incluses.

Mes deux versions sont cousues d’après le modèle version A. La version finale étant assez courte et conçue pour une stature d’1m65, j’ai retouché le patron pour faire entrer mon mètre 70, mon Martinikou (mon gros popotin) et pouvoir m’asseoir dans le métro sans montrer ma culotte.

Si vous me suivez depuis le début, cela va vous surprendre car j’en ai encore peu cousu, mais j’adore les robes ! J’en ai cousu quelques-unes cet hiver en jersey matelassé, jacquard, à manches longues ou 3/4 (2 versions de La Parisienne de Louis-Antoinette, 1 Luisa de Wear Lemonade, 2 Clarisse de Chez Machine, 2 Malo de Anne Kerdiles), mais jamais encore de robes légères pour l’été. Xerea est l’une des premières robes que j’ai vu sur la toile il y a deux ans quand j’ai commencé et c’est certainement l’une des pièces qui m’a donné envie de me lancer. C’est une jolie pièce, élégante, simple à réaliser et à porter, avec de jolis détails : les empiècements côté, les poches et le décolleté dos.

Dans le cadre de mon défi personnel «Première garde-robe maison » de 2016, j’ai cousu une robe Malo de Anne Kerdilès, mais je n’avais pas fait de toile à l’époque et m’étais contentée de repérer ma taille habituelle dans le tableau des tailles sans faire aucune adaptation. Le résultat n’était pas à la hauteur de mes attentes (haut trop large et bas un peu serré) et je ne peux la porter que ceinturée.  En mars dernier, j’ai décidé de retravailler le patron pour coudre une version plus ajustée. J’ai travaillé seule en butinant ici et là quelques pistes et j’ai finalement trouvé la solution en élargissant le modèle à partir de la ligne de taille. Cette fois-ci, j’étais satisfaite du résultat même si cela m’a pris beaucoup de temps et que j’ai un peu l’impression d’y être arrivée en bricolant. Alors évidemment, malgré ce résultat satisfaisant, la perspective de devoir retoucher un autre patron ne m’emballait pas vraiment. Mais je la voulais cette robe !

Il y a quelques mois, j’ai visité la plate-forme de cours Artesane  et regardé les cours gratuits pour me faire une idée. Je trouve que c’est une bonne idée de mettre des cours gratuits à disposition, chacun peut ainsi se faire une idée du support et acheter d’autres cours si cela lui convient. Fondée en 2015 par Anne-Sarah, cette plate-forme met à disposition des cours vidéo de tricot, couture, broderie et crochet, animés par des experts dans leur domaine. Une fois acheté, le cours est disponible en ligne, consultable autant de fois qu’on le souhaite, à vie et proposé avec des annexes, téléchargeables en pdf. Il est possible de prendre des notes et de poser une question.
Ma prof, assez âgée, ayant arrêté de donner des cours, j’ai pensé que ce serait une bonne alternative pour me perfectionner. J’ai acheté, entre autres, 4 cours qui me semblent être de bons basiques : Coudre comme une pro, les techniques indispensables ; Les adaptations essentielles sur un patron de couture ; Apprendre à coudre des vêtements féminins et Coudre les tissus qui fâchent.
Il y en a beaucoup d’autres (pose des fermetures éclairs, couture des tissus à motifs, points à la main) et on peut apprendre des techniques ou se focaliser sur une pièce (chemise, pantalon etc.). Je trouve que les cours sont de bonne qualité, les intervenants experts et variés et le principe de la vidéo est tout à fait adapté (on peut regarder plusieurs fois si besoin, s’arrêter, revenir en arrière, etc.) pour un prix abordable (cours gratuit, puis de 15 à 69 € de 1 heure à 5 heures et plus pour les plus longs) ; ces cours permettent de se former et de faire des progrès à son rythme, je vous les recommande. Et puis, j’ai été touchée en lisant l’article dans lequel la fondatrice, Anne-Sarah explique par quoi elle est passée pour en arriver là. J’admire cette persévérance, ce travail et je vous conseille d’aller faire un tour sur Artesane.

Après avoir demandé à l’une de mes sœurs de prendre toutes mes mesures (démonstration dans le cours Coudre comme une pro, les techniques indispensables) j’ai retouché le patron, fait une toile en ajoutant 20cm à la longueur (cela s’est avéré être beaucoup trop, mais le surplus m’a servi pour la ceinture) car les versions vues en ligne me paraissaient vraiment courtes et pas « transports-en-commun-compatible ».
Et là, ô joie, ma première toile était la bonne !

ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu2  ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu5    ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu8
J’ai découpé la première version dans un sublime coton imprimé bleu de Pretty Mercerie, très facile à coudre. J’ai eu un peu de mal avec la couture des poches, mais Pauline a mis en ligne un tuto et dans l’un des cours Artesane , Anne-Sarah présente un pas à pas de l’assemblage de 3 pièces du vestiaire féminin, dont la robe Xerea.
Au premier essayage, il était clair que ma version était beaucoup trop longue et j’ai recoupé 9 cm dont j’ai fait une ceinture (uniquement pour cette version).

ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu13  ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu14   ChebiWoman_XEREA_Coton_Bleu15

La seconde version est cousue dans un viscose imprimé fleuri de Folk and fabric. J’ai rehaussé l’imprimé fleuri d’un passepoil noir (une première pour moi, là aussi posé sans stress grâce à la démonstration en ligne sur Artesane) et ai fait mes finitions au biais rouge.

ChebiWoman_XEREA_Fleuri4   ChebiWoman_XEREA_Fleuri2   ChebiWoman_XEREA_Fleuri7

Personnellement, je ne connaissais pas cette mercerie, mais ce tissu, bien qu’il soit assez léger, s’est avéré très agréable à travailler.

Et vous, avez-vous déjà cousu Xerea ? Avez-vous déjà suivi un cours Artesane ?


MÉMO TECHNIQUE

  • Niveau : débutant/intermédiaire
  • Tissu : Pauline conseille des tissus de poids léger à moyen comme la popeline, la cotonnade, le lin, le chambray, la viscose, la soie… (tissu avec un peu de stretch possible).
    • Première version : coupon de coton imprimé de chez Pretty Mercerie (poids 110g/m²)
    • Seconde version : coupon de viscose fleurie de Folk and fabric
  • Fournitures (version A)
    • 1m50 en 150 cm de laize ou 2,25 m en 110 cm de laize
    • 2,5 m de ruban de biais d’1 cm de large.
  • Budget
    • Patron : 8€ (version pdf)
    • Tissu : * version 1 : 1,50m de coton imprimé bleu Pretty Mercerie : 21€ (laize : 125 cm ; grammage : 110 gr / m2) * version 2 : 1,50m de viscose imprimé French Garden 21€ Folk and fabric
    • Fil Güterman : 2,50€ (la mercière du coin) pour chaque pièce
    • Biais : 1,50€ le m, soit 3,75€ (la mercière du coin) pour chaque pièce
    • Total = 35,25 €
  • Points délicats : la couture des côtés et des poches, les finitions au biais pour l’encolure et à la main pour les manches et l’ourlet bas
  • Modifications : J’ai rallongé les devant et dos de 20 cm et par la suite recoupé de  9 cm que j’ai utilisé la première fois pour coudre une ceinture (je mesure 1,70 m et les patrons Pauline Alice sont conçus pour un bonnet B et une stature moyenne de 1,65 m)

7 commentaires sur “Duo de robes Xerea

Ajouter un commentaire

  1. Très belle article. On ressent la précision …dans ta réalisation. Bravo pour cette robe, très jolie..et félicitations pour l’ouverture de ton blog et ton parcours….Je couds également depuis peu de temps (2 ans) et je me retrouve un peu dans ton discours…les craintes parfois…😄..Très belle pièce en tt cas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :