Raphaëlle, la robe addictive

Ça ne vous pas a évidemment pas échappé, Chez Machine a sorti cette semaine  les patrons pochette de sa nouvelle collection Automne/Hiver à l’occasion de La Grande Mercerie.

Pour tout savoir sur cette nouvelle collection, je vous renvoie à la vidéo de présentation et sur le site web de la marque. Je vous rappelle également que cette collection comprend trois robes (Clémence, Clarisse 2.0 et Raphaëlle), une blouse (Marilou), un manteau (Ninon) et un jean (Joe).
J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe de testeuses cet été et, après la robe Clémence (en téléchargement à 1€ sur le site jusqu’à Noël) et le retour de Clarisse en version 2.0, je vous présente Raphaëlle, fruit de la collaboration de Chez Machine avec Tiphaine, alias Addictiph (*).

(* Note: Cet article n’a pas été rédigé à la demande de la marque, je partage, comme toujours, mes expériences de couturière autodidacte de façon aussi honnête que possible.)

Avec Cousette Chérie, Atelier Svila et MyDress Made (les liens sont ) Addictiph est l’un des premiers blogs que j’ai commencé à suivre à mes débuts en 2016 : à travers ses billets, ses podcasts et ses publications, j’ai découvert une jeune femme inspirante que j’ai plaisir à suivre tant ses cousettes sont variées et ses conseils toujours avisés.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de la rencontrer « en vrai » pendant la Grande Mercerie, et elle est comme je l’imaginais : souriante, simple et très attachante, une personne avec qui on peut facilement papoter et échanger. Merci Tiphaine !
Je suis ravie d’avoir eu l’occasion de travailler sur une pièce qu’elle a imaginée et conçue avec Chez Machine ; c’est un peu comme lui rendre un hommage…
Raphaëlle est une robe proposée en deux versions. Je vous présente ici la version A (version pochette) qui comprend un col chemisier, des pinces poitrines, un buste boutonné devant et une jupe avec basque froncée. La version B (extension pdf) a un col lavallière et une jupe liquette, et les deux versions peuvent bien entendu être mixées. Les poches sont en option sur les deux versions, mais comme je dis toujours, les poches c’est la vie !

Raphaelle_Visuel_Pochette

Raphaelle_Dessin_Technique_VersionA

 

J’ai pas mal hésité avant de coudre cette robe, je n’étais pas emballée en voyant le dessin technique car je n’étais pas certaine alors que la forme de la robe mettrait ma morphologie en A en valeur (sur le choix de patron en fonction de sa morphologie). Malgré tout, étant dans une phase de test et ayant du temps (le luxe !) j’ai décidé de me prêter à l’exercice et j’ai choisi la version A, ne serait-ce que pour travailler boutonnières, col chemisier et fronces.

ChebiWoman_Raphaelle_WEB_5

 

Après les vérifications et les compromis d’usage à la lecture du tableau des tailles, j’ai coupé et cousu la toile et, à ma grande surprise, non seulement, la toile ne nécessitait aucun ajustement après le premier essayage, mais mieux, cette forme légèrement froncée met ma silhouette en valeur.

ChebiWoman_Raphaelle_WEB_9
Pour cette première version, j’ai choisi un tencel bleu que j’ai voulu relever avec un col en piqué de coton noir. Sur le papier, l’idée était bonne mais les choses ne se sont passées comme je l’espérais. Le souci c’est que j’ai thermocollé mon piqué de coton, ce qui l’a rendu (trop) rigide. Par la suite il m’a fallu dégarnir, bricoler et surpiquer pour qu’il tienne bien en place et même si tout s’est bien terminé, j’ai perdu du temps sur ce point.

Bref, j’aurais dû réfléchir avant (c’est mieux).

ChebiWoman_Raphaelle_WEB

ChebiWoman_Raphaelle_WEB_11

ChebiWoman_Raphaelle_WEB_4

 

D’autre part, comme je me le dis toujours (trop tard) : il faut être attentive aux informations données par les créatrices dans le livret technique ! Pour la version A, il est conseillé de privilégier un tissu chaîne et trame plutôt souple. Mon tencel est souple (sans aucun doute) et fluide (ce qui est une bonne chose) mais très léger, il se froisse très vite et il était un peu fuyant, ce qui ne m’a pas facilité la tâche.

Moralité : pour cette robe, j’aurais dû choisir un tissu souple, mais pas trop léger, et pour mon col un tissu de poids plus ou moins similaire pour ne pas me compliquer la tâche. Ceci dit, quand je vois le résultat, je me dis que ça en valait la peine !

img_38631-e1510754721643.jpg

Il n’y a pas de points délicats dans l’assemblage de cette pièce. Cependant, si vous êtes un peu moins expérimentée, je me permets 3 petits conseils pour vous faire gagner du temps :

  • L’encolure chemisier : il n’y a pas de pied de col c’est donc très simple. Pour faire de jolies pointes, il faudra bien dégarnir les angles, former la pointe avec un élément long, type baguette chinoise (attention, on y va en douceur) et repasser, comme toujours
  • Les boutonnières : (c’est le moment où je retiens ma respiration en espérant que ma Janine fasse le job sans craquer son slip). Soyez précises quand vous reportez crans et repères pour un résultat nickel. N’hésitez pas à mesurer l’écart entre les boutonnières à mi-parcours.
  • Les fronces : si vous n’en avez jamais fait, cousez-les dans la marge de couture pour éviter qu’elles n’apparaissent sur l’endroit une fois le haut et la bas assemblés. Ensuite, prenez le temps de les répartir soigneusement.
Raphaelle_Dessin_Technique_VersionB
Raphaëlle, version B (extension disponible au format PDF)

Cette première version date du mois d’août et j’ai amplement eu le temps de penser aux suivantes. La prochaine, en version B devrait d’ailleurs passer sous mon pied de biche dans les jours qui viennent.
Un peu frileuse au début, je suis désormais conquise, et même complètement addict !

Besoin d’inspiration ? Je vous conseille d’aller voir les Raphaëlle de josephine_sans_marcelle, (Stéphanie), de minibloodie (Blandine) et évidemment, celles de Tiphaine.

Et vous, vous aimez Raphaëlle ?
Allez-vous la coudre ?

Bon weekend !
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE
Version A

  • Niveau : 2/5
  • Tissu : Aurélie recommande un tissu chaîne et trame souple et léger type coton et popeline
  • Fournitures 
    • Tissu 200 cm en 140 cm de laize ou 300 cm en 110 cm de laize
    • Thermocollant
    • Boutons
  • Budget
    • Patron pochette : 14€
    • Tissu : tencel souple effet jean des Coupons de Saint Pierre 10€
    • Thermocollant : mon stock
    • Fil Güterman : 2,50€ (la mercière du coin)
    • Total = 26,50€
  • Points délicats : l’encolure, les fronces, les boutonnières
  • Modifications : j’ai tracé un compromis sur le buste (40 à 42) et sur la jupe (42 à 44)

12 commentaires sur “Raphaëlle, la robe addictive

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :