La veste Michelle, une belle première

Michelle est un patron de veste de la marque République du Chiffon.
C’est une veste mi-saison doublée, la petite sœur du Manteau Gérard, avec un long col châle, deux grandes poches plaquées et une poche poitrine. Elle peut être boutonnée ou portée ouverte. Elle est gradée du 34 au 46.

 

veste-michelle_Dessin_technique

Michelle, c’est l’une des pièces « compliquées » dont je rêve depuis que j’ai commencé à coudre en 2016. J’adore les vestes autant que les robes je crois. Pour moi, la veste est une pièce incontournable : elle rehausse la tenue la plus banale et donne du style à coup sûr. J’en ai déjà une belle collection, mais aucune cousue maison. D’ailleurs, elles commencent à dater, certaines sont même usées, c’était donc le moment idéal pour me lancer.

Chebi_Woman_Michelle_02

 

La veste est une pièce incontournable certes, mais compliquée, voire inabordable pour moi. Si compliquée pour moi que jusqu’à présent, je n’avais jamais oser franchir le pas. Je craignais une cousette longue, complexe, voire fastidieuse et de nombreuses difficultés sur le chemin. Par ailleurs, j’ai vu tant de versions de cette jolie Michelle que je n’arrivais pas à me projeter et à imaginer ma version.

 

Chebi_Woman_Michelle_03

 

J’ai donc attendu, réfléchi, procrastiné, cousu d’autres pièces entre temps pour tenter des points techniques (3 manteaux pour apprendre la pose de la doublure et la couture de tissus plus épais, dont un Ninon de mi-saison et un Ninon tout jaune) ; j’ai également visionné le cours d’Artesane sur la confection des vestes, et surtout j’ai enfin trouvé LE tissu, un jacquard léger à chevrons. Rien d’original certes, mais dès que je l’ai vu j’ai su qu’il serait pour Michelle, même s’il s’est avéré plutôt récalcitrant. Pour la doublure, j’ai choisi un coton fleuri pour contre-balancer le côté sobre de l’extérieur.

Chebi_Woman_Michelle_01

Michelle est le second patron de République du Chiffon que je couds (j’ai déjà cousu la blouse et la robe Areli)  et je n’ai que peu d’expérience sur la façon dont taillent les patrons de cette marque. Par prudence, j’ai donc, comme toujours, cousu une toile pour tester les points techniques et vérifier la taille.  Après vérification, j’ai coupé en 40 et ajouté 0,5 cm aux marges de couture pour ne pas être trop serrée.

Chebi_Woman_Michelle_12

 

Il y a beaucoup de pièces (15, cela m’a un peu stressée au départ) mais le plan de coupe est clair, le patron de bonne qualité et les finitions de très haut niveau : tout s’emboîte parfaitement bien. Par contre, je ne me suis pas servi du guide de réalisation que je n’ai trouvé ni convivial, ni suffisamment détaillé ni clair, ce qui m’a surpris pour une pièce de ce niveau de couture. J’imagine que c’est la raison pour laquelle Géraldine, la créatrice de la marque, a fait un pas-à-pas, qui lui est très clair, très détaillé, illustré de nombreuses photos qui m’ont été très utiles, notamment lors des étapes délicates.

 

Chebi_Woman_Michelle_05

Chebi_Woman_Michelle_11

Chebi_Woman_Michelle_10

Chebi_Woman_Michelle_08

 

Au vu de la pièce finale, je pense que je devrai encore retravailler  le patron la prochaine fois pour corriger les points suivants :

  • Épaules tombantes : Michelle est la petite sœur du manteau Gérard, ce qui explique cette caractéristique. Je n’en suis pas particulièrement fan, je les remonterai un peu pour la prochaine version.
  • Largeur à revoir : je voudrais pouvoir fermer ma prochaine Michelle. Celle-ci me va bien ouverte, mais elle est un tout petit peu juste au niveau des hanches si je voulais la fermer. J’élargirai donc les devants et dos.
  • Longueur à ajuster : j’ai ajouté 5 cm à cette première version (je mesure 1,70m et je voulais m’assurer que la veste descendrait bien sous les fesses), mais le droit fil de mon jacquard n’était pas parfaitement droit et même avec toutes les précautions d’usage, j’ai dû recouper pour ajuster les devant et dos, et j’ai quasiment perdu les quelques centimètres que j’avais ajoutés.
  • Choix du tissu : le tissu extérieur ne m’a pas facilité les choses (il est épais, il s’effiloche et le droit fil n’est pas uniforme) ; pour la prochaine fois, je choisirai un tissu de meilleure qualité, et plus souple.

 

Chebi_Woman_Michelle_06

Je n’ai aucune idée du temps que cette cousette m’a pris au total (découpe du patron, toile, retouches, découpe, assemblage et finitions) car le temps que j’ai pu y consacrer ces dernières semaines (très chargées au boulot) a été très limité. Par ailleurs, si j’ai pu profiter des jours fériés, je les ai plutôt mis à profit pour me reposer et j’ai avancé très lentement. Peu importe de toute façon, je voulais prendre le temps de me coudre une belle veste, bien finie.

Chebi_Woman_Michelle_07

Le bilan est très positif : j’ai enfin cousu ma première veste, j’ai mis en pratique les connaissances acquises pendant le cours d’Artesane (notamment le glaçage), et cette pièce, à la hauteur de mes espérances, est nikel, avec de belles finitions et me rend très fière (une de plus) !

Certes, la veste est une pièce plus difficile qu’un top sans manche, cela demande plus de temps, de la minutie et de la méthode, mais ce n’est pas compliqué : il y a plus de pièces, plus d’étapes, il faut un peu d’expérience pour se lancer, et la connaissance de quelques points techniques est indispensable, mais ce n’est pas insurmontable.

J’ai aimé coudre Michelle, (surtout grâce au pas-à-pas très détaillé) j’ai aimé l’exigence de qualité dans toutes les finitions et les astuces de Géraldine ; c’est une belle première fois et il y en aura d’autres !

J’envisage une autre version retouchée dans un tissu basique (noir) plus léger, pour éprouver les techniques apprises et m’améliorer encore, puis, probablement l’an prochain, une autre veste (Françoise ? Saler ?) avec un col tailleur pour corser l’exercice et monter en gamme.

Et vous, vous connaissez Michelle ? L’avez-vous déjà cousue ?
Belle journée !
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE

  • Niveau : 3/4
  • Tissu : pour le tissu, Géraldine conseille du lin, du coton, du sergé, de la suédine…
  • Fournitures
    • Tissu extérieur : 190 cm de tissu sur 140 cm de large
    • Doublure : 150 cm de tissu sur 140 cm de large
    • Fil assorti
  • Budget
    • Patron : 16€ (version pochette)
    • Tissu :
      • Extérieur : 190 cm de jacquard chevron chez Tissus.net : 8,95€ (laize : 140 cm), soit environ 20,00 € (frais de port inclus)
      • Doublure : 150 cm de coton fleuri dont j’ai oublié l’origine…Probablement autour de 8€ le m (laize : 140 cm)
    • Fil Güterman gris : 2,50€
    • Total = environ 55 €
  • Points délicats : le montage du col châle et des enformes
  • Modifications : aucune, à part les retouches d’usage ; je n’ai pas posé la petite poche poitrine

2 commentaires sur “La veste Michelle, une belle première

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :