La blouse Rory, le retour aux sources

[Dressing d’automne : pièce 1/14]

Rory est un patron de la marque Fiat Lux, avec de nombreuses possibilités : version robe ou top, encolure Danton ouverte ou fermée asymétriquement par 3 boutons, avec ou sans manches. Dans la version robe, deux coulisses resserrent la robe pour marquer la taille. Elle est, dans les deux versions, dotée de pinces poitrine. Le patron est gradé du 32 au 46, les marges de couture (1 cm) sont comprises.

Rory_Fiat_Lux

Pour cette première pièce de mon dressing d’automne, j’ai choisi de coudre la version blouse avec des manches fluides. C’est une pièce qui ne m’attirait pas de prime abord (je n’arrivais pas à me projeter) mais quand on m’a fait cadeau du patron, j’ai commencé à y réfléchir sérieusement en voyant les différentes versions sur le site de la marque et sur les comptes IG des testeuses.

ChebiWoman_RORY_1_Profil_3

Et puis, cette jeune marque, c’est un retour aux sources pour moi… Lorsque j’ai commencé à coudre il y a près de 3 ans, j’ai régulièrement pris des cours avec sa créatrice, Bérengère, l’une des professeurs de Brin de Cousette. Une jeune femme dynamique, sympathique, relax, rassurante et surtout une professeure hors pair. A l’écoute, disponible, précise, Bérengère savait donner envie, encourager, dédramatiser les erreurs, partager ses trucs et astuces et surtout son amour du travail bien fait. J’ai énormément appris à son contact, pris de bonnes habitudes et j’étais désolée – comme beaucoup d’autres élèves – quand j’ai appris qu’elle partait, même si Morgane et Aissatou sont tout aussi adorables.

ChebiWoman_RORY_1_2

Quand, quelques mois plus tard, elle a lancé sa propre marque de patrons, je n’ai pas été surprise. En allant voir son site, j’ai trouvé un concept qui lui ressemble et la même pédagogie, la même envie de partager, le même souci du détail que lorsqu’elle donnait ses cours. Avec chaque patron, elle liste les points techniques abordés dans un livret d’instruction clair et détaillé, et met à disposition un tuto vidéo, permettant ainsi à chacun de faire des progrès et d’aborder la couture de la pièce sans crainte ni complexe. Et comme Chez Machine, ses patrons offrent de nombreuses déclinaisons.

ChebiWoman_RORY_1_Profil_4

 

Pour Rory, ma première expérience des patrons Fiat Lux, j’ai commencé par faire une toile pour vérifier la taille à couper et les retouches éventuelles à faire et m’exercer à l’encolure Danton que je ne connaissais pas, et pour une fois, je n’ai fait aucune retouche. Il est vrai que j’ai perdu environ 6 kg ces 9 derniers mois (soit environ une taille) et que c’est une pièce ample, mais quand même, je crois bien que c’est la première fois que je ne retouche pas un patron.

ChebiWoman_RORY_1_Dos_9

Ensuite, à part le repassage à chaque étape et l’encolure pour laquelle il faut faire preuve de minutie, il n’y aucun point de vigilance, car le livret est très détaillé de la coupe à l’ourlet final. J’ai également apprécié le schéma montrant les parties à surfiler, je me gratte toujours la tête pour savoir ce que je dois surfiler ou non, et ce point m’a fait gagner du temps.

ChebiWoman_RORY_1_Face_7

J’ai choisi un magnifique crêpe rouge très fluide de chez The Sweet Mercerie et je craignais un peu qu’il soit difficile à travailler. Encore une bonne surprise, je n’ai eu aucun souci et n’ai pas eu besoin d’amidonner comme je l’avais prévu.

En somme, Rory a été une pièce agréable et facile à coudre et on peut l’adapter à son niveau de couture et à la saison : version top estival sans manche pour une grande débutante par exemple, on peut coudre une blouse fluide ou une robe avec du jour échelle, la double coulisse et l’encolure boutonnée si on veut progresser ou si on est déjà plus expérimentée.

ChebiWoman_RORY_1_Face_8

Cette première pièce est une réussite. Dans ma démarche d’optimisation de mes patrons et tissus, il y aura probablement d’autres Rory au printemps et à l’été prochain, sous forme de top ou de robe, et si vous hésitez encore,  je ne peux que vous conseiller de vous lancer !

 

Et vous, connaissez-vous Fiat Lux ? Avec-vous déjà cousu Rory ?
Je vous souhaite une belle journée,
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE (option n°2 avec manches)

  • Niveau 1/4
  • Tissu : Bérengère conseille des tissus de poids léger ou fluide type tencel, batiste de coton, coton, soie, crêpe, ou double gaze.
  • Fournitures
    • Tissu en 140 cm : 1,20 m
    • Entoilage thermocollant : 40 cm
    • Biais : 80 cm
    • Fil assorti
  • Budget
    • Patron pochette : 14, 50€ (c’est un cadeau mais je l’indique quand même)
    • Tissu : crêpe rouge à fleurs noires the Sweet Mercerie : environ 18€ pour 1,20m
    • Fil Güterman rouge : mon stock
    • Entoilage Vliseline : mon stock
    • Total = environ 35 €
  • Points de vigilance : l’encolure Danton

3 commentaires sur “La blouse Rory, le retour aux sources

Ajouter un commentaire

  1. Je suis ravie de lire ton article et tous les détails que tu donne sur y’a cousette. Tu explique vraiment très bien le concept de Fiat Lux Patrons et ce que je souhaite transmettre aux couturier(e)s ❤️. Pour couronner le tout ta version finale est superbe et ton choix de tissus est parfait ! Je te fais une bise et j’espère te revoir vite !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :