Mon premier dressing d’automne : un mois après

Un mois après le lancement de ce premier dressing, un petit bilan s’impose. Interview de moi par moi :

Qu’est-ce que j’ai cousu depuis le lancement de mon dressing d’automne ?

A la fin septembre, j’ai déjà cousu mes 3 blouses (Rory de Fiat Lux, Envol d’Atelier Scämmit et Orélia d’Anna Rose), terminé la toile de ma veste Tanger (Anne Kerdilès Couture) et réalisé 2 tests.

Avec des semaines chargées – comme tout le monde – je suis heureuse de constater que j’arrive à coudre, avec plaisir et sans stress, une pièce par semaine en moyenne, cela me parait assez raisonnable.

La méthode fonctionne-t-elle ?

Oui jusqu’à présent ! Fini le temps perdu à réfléchir et procrastiner, paralysée par toutes les possibilités qui s’offrent à moi, surtout lorsque je me balade (juste 5 minutes) sur Instagram. J’ai ma liste, mes patrons, mes tissus, mon temps est optimisé, j’avance ! Je trouve que cela a un côté rassurant sans m’interdire un coup de cœur.

Est-ce que les pièces cousues sont compatibles avec mon dressing actuel ?

Oui, je peux porter mes blouses avec ma jupe Chardon noire, avec ma jupe droite Burda, avec mon jean doudou, ce sont mes couleurs (bleu et rouge) et elles s’assortissent facilement avec ce que j’ai déjà dans mon dressing.

Est-ce que je porte toutes les pièces que j’ai cousues ?

Bien entendu ! J’ai suffisamment réfléchi et travaillé sur ses pièces pour ne pas les laisser au placard. Par rapport à mes débuts c’est un véritable progrès. Je n’achète plus tissu ni patron sur un coup de tête, uniquement parce que c’est joli. L’expérience et la réflexion sur mes besoins, ma morphologie et mon style me permettent de coudre des pièces de qualité, qui me ressemblent et que je peux porter tous les jours.

Est-ce que j’ai eu des coups de cœur, des déceptions ?

Deux coups de cœur : la blouse Rory et le merveilleux crêpe the Sweet Mercerie que j’ai utilisé pour cette pièce, pour la première fois. L’association des deux a donné une pièce que je vais user jusqu’à la corde tant je vais la porter.
Il y a aussi eu une petite déception avec le patron Orélia. C’est une jolie pièce mais le livret d’explications que j’ai trouvé incomplet ne m’a pas facilité la tâche et je n’en garde pas un très bon souvenir.

Est-ce que j’ai fait des progrès ?

Oui et sur 3 points :

  • les finitions grâce au pas à pas vidéo proposé par Johanna d’Atelier Scämmit pour la blouse Envol
  • le col Danton et l’aspect technique en général grâce au livret hyper détaillé de la blouse Rory
  • les plis sur du tissu maille grâce à ma prise de tête sur la blouse Orélia.

Orelia_Zoom_Poignet

Qu’est-ce qui est prévu en octobre ?

  • terminer la veste Tanger,
  • coudre la version 2 de la veste Michelle,
  • coudre la version 2 de la chemise Albane,
  • coudre la robe Aldaia,
  • coudre la robe Aubépine.

albane-chez-machine

J’ai pris le rythme, on y croit !

Et vous, où en êtes-vous dans vos cousettes d’automne ?

Je vous souhaite un beau dimanche,

Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :