La robe Brune, l’inattendue

[Hors dressing d’automne]

Chez Machine a dévoilé sa nouvelle collection Automne/Hiver 2018 à l’occasion du CSF 2018. Pour la troisième fois, Aurélie, sa créatrice, m’a contactée pour faire partie de l’équipe de testeuses, et j’ai cousu la robe Brune et la blouse Carmen dont je vous ai déjà parlé.

Pour rappel, la collection automne/hiver 2018/2019 comprend 4 patrons :

  • Michel, le manteau boule esprit bomber,
  • Maya, la robe et blouse à volant(s), conçue en collaboration avec Emmanuelle du compte IG 23 rue des roses,
  • Brune, la robe en maille asymétrique avec volants aux emmanchures,
  • Carmen, la blouse esprit sweat avec bord-côte aux poignets et à la ceinture.

Pour découvrir l’ensemble de la collection, je vous conseille d’aller faire un tour sur la chaîne YouTube de la marque. Et pour commander les patrons pochette, c’est par ici.

Je vous présente aujourd’hui mon coup de cœur de la saison : la robe Brune*.

[* Cet article n’a pas été relu par la marque ni écrit à sa demande. Je partage, comme toujours, mes expériences de couturière autodidacte de façon aussi honnête que possible.]

Brune_DT

Brune est un patron de robe de niveau 1/5, asymétrique, orné de volants aux emmanchures, gradé du 32 au 56, marges de couture comprises.

C’est un patron pour tissus maille exclusivement.

Une robe jersey ? J’en cherchais une pour cette saison, la robe doudou qu’on enfile et dans laquelle on se sent bien. Celle qu’on peut porter en semaine avec des bottines et le weekend avec des sneakers. Je n’avais pas encore trouvé le modèle qui me plaisait et je pensais même retravailler le patron du tee-shirt Briac de Marie Poisson pour en faire une robe. La rentrée et les semaines suivantes étant bien chargées professionnellement, j’ai dû mettre cette idée de côté. Et quand Aurélie m’a présenté la robe pendant les tests, je n’ai pas immédiatement eu le coup de cœur car je ne suis pas fan des volants. Pourtant, après l’avoir cousue, je suis tombée en amour.

ChebiWoman_BRUNE_01-1

ChebiWoman_BRUNE_01-9

Ce que j’aime chez Brune

C’est une robe maille dotée de nombreuses atouts :

  • les emmanchures basses
  • elle est confortable comme un tee shirt tout étant très féminine
  • elle est asymétrique, la silhouette est équilibrée
  • grâce aux volants, bien placés au niveau des emmanchures, on évite l’effet Goldorak
  • elle est simple et rapide à coudre

ChebiWoman_BRUNE_01-2

ChebiWoman_BRUNE_01-5

Les point techniques

  • le choix du tissu : il doit être lourd et fluide. Attention de ne pas choisir un tissu trop épais sous peine de donner à Brune un effet sac ;
  • la pose de la bande d’encolure : il faut tirer mais pas trop et utiliser l’aiguille double pour une finition impeccable ;
  • l’ourlet arrondi ;
  • l’ourlet roulotté (si vous choisissez cette option) pour les volants.

Pour la version test, j’ai utilisé un jersey noir de mon stock dont je ne savais pas quoi faire. Coup de cœur immédiat pour la forme asymétrique et les manches basses. J’ai ensuite choisi dans mon stock des tissus à motifs mais je n’ai pas cousu les volants car il me semblait que le tissu se suffisait à lui-même. J’ai également rallongé de 3 cm pour être (encore) plus à l’aise.

ChebiWoman_BRUNE_01-8

ChebiWoman_BRUNE_01-7

Bien qu’il faille être attentive à ces quelques points, Brune est rapide et simple à coudre pour un résultat tee-shirt oversize sexy. Je vous préviens : on a tendance à devenir un peu accroc !

Pour la semaine, le weekend, à manches courtes avec revers ou à manches longues, avec ou sans volant, Brune est la petite robe de l’hiver pour moi.

D’ailleurs, j’en ai déjà cousu 3 autres !

ChebiWoman_BRUNE_01-6

ChebiWoman_BRUNE_01-4

Comme tous les modèles de la marque, Brune a tout que j’aime chez Chez Machine : l’apparente simplicité et le détail qui fait la différence.

Et vous, vous aimez Brune ?
Je vous souhaite une belle journée,
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE (version B sans les volants)

  • Niveau débutant.e, 1/5
  • Tissu : Aurélie conseille des jersey et maille au tombé lourd et fluide (jersey de laine ou de lin, jersey milano…)
  • Fournitures
    • Tissu en 150 cm : 1,50 m
    • Fil assorti
  • Budget estimatif
    • Patron pochette : 16 € (je l’ai testé, il m’a donc été offert, mais je l’indique quand même)
    • Tissu : 1,50 m à 17,95 € le m de sweatshirt gratté tissus.net « Abstractable 3 » (épuisé), soit environ 30 € (FDP inclus)
    • Fil Güterman : mon stock
    • Total = environ 46€

Un commentaire sur “La robe Brune, l’inattendue

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :