Blouse Envol, épisode 2

Vous le savez si vous avez lu l’article précédent et surtout le bilan de mon dressing d’été, je raisonne désormais en tenues mensuelles : en début de mois je vous présente la tenue que j’ai choisi de me coudre (une, deux ou trois pièces max) puis chaque semaine, autant que possible, je vous présente chacune de ces pièces séparément.

L’objectif ? Une garde-robe cohérente, des vêtements qui correspondent à mon style et à mon quotidien et que je peux associer entre eux. Pour (re)voir la tenue du mois d’octobre, rendez-vous ici. Aujourd’hui, je vous présente la première pièce de mon look d’octobre, la blouse Envol.

envol_atelier_scammit.png

Le choix du patron

Envol est un patron de blouse de la marque Atelier Scämmit, sorti l’année dernière. C’est une blouse ample proposée avec manches longues ou courtes, avec une patte de boutonnage devant, un col en forme, un empiècement doublé avec fronces sur les devant et dos, et des manches longues terminées par un bracelet. La version manches courtes est proposée avec des revers. Le patron est gradé du 34 au 48, les marges de couture sont comprises.

Si vous tapez « blouse Envol » sur Google, vous verrez à quel point c’est une référence, tant les versions sont nombreuses. Il faut dire qu’avec Johanna, la créatrice d’Atelier Scämmit, les finitions sont toujours aux petits oignons : coutures anglaises, empiècement pris en burrito… tout est fait pour une pièce aussi belle sur l’envers que sur l’endroit. Et puis les explications sont claires et chaque patron est accompagné d’un vidéo pas à pas, au top.

Cette blouse, je l’ai déjà cousue une première fois dans le cadre de mon dressing automne/hiver 2018. Si au début, je n’étais pas complètement satisfaite de mon choix de tissu (un joli coton à motif qui ne me semblait manquer un peu de souplesse), force est de constater que je porte beaucoup ce vêtement, qui correspond à mon style et à mon quotidien. Puisque le modèle me convient et dans le cadre de ma garde-robe responsable qui vise à optimiser mes achats de patrons et tissus, j’ai choisi de coudre une nouvelle version de ce patron pépite, en version manches longues comme la précédente.

ChebiWoman_Envol2-17_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-16_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-3_LIGHT

Le choix du tissu

Ma première version est satisfaisante mais il me semble que j’aurais du utiliser un tissu encore plus fluide. Pour cette seconde version, j’ai donc opté pour un tissu mi coton, mi viscose de Églantine & Zoé. J’ai choisi une couleur basique, indémodable, et qui s’accordera facilement avec plusieurs autres pièces de mon dressing. Ce qui m’a fait craquer pour ce tissu par ailleurs, ce sont les carreaux lurex cuivré qui rehaussent le bleu et lui donnent une touche de sophistication. Et pour ne rien gâcher, Zoé privilégie des fabricants français et européens qui respectent l’homme et l’environnement et participent au maintien d’un savoir-faire local, ce à quoi je suis très sensible.

Pour accompagner cette merveille, j’ai choisi de jolis boutons en bois à deux trous de mon stock. Je les ai depuis près de deux ans, ils attendaient leur heure et je trouve qu’ils s’entendent à merveille avec les lignes cuivrées lurex du tissu.

ChebiWoman_Envol2-7_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-9_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-8_LIGHT

Le choix de la taille

C’est la seconde fois que je couds ce patron, je n’ai aucune modification à y apporter, j’ai donc choisi de coudre la même taille (le modèle est ample) que la fois précédente sans retouche. Si vous cousez Envol pour la première fois, je vous recommande, comme toujours, de faire une toile au moins pour vérifier l’ampleur du vêtement et pourquoi pas, vous entraîner aux points techniques. Ce serait dommage de gâcher un beau tissu ! Comme la fois précédente, je n’ai pas cousu les boutonnières, que je trouve inutile car le vêtement passe par la tête.

ChebiWoman_Envol2-15_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-4_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-IG3_LIGHT

Focus sur les points techniques

Il s’agit d’une pièce de niveau intermédiaire, qui comporte plusieurs points techniques :

  • les fronces : si vous n’en avez jamais fait ou n’êtes pas à l’aise avec cette technique, je vous conseille de regarder la vidéo de la créatrice sur son site ; et si vous voulez en savoir plus, vous pouvez voir le cours d’Artesane sur le sujet ;
  • la technique du fourreau : les explications du livret sont de bonne qualité, mais rien ne vaut la démonstration vidéo. J’ai mis le tuto sur la tablette et ai tout simplement réalisé le fourreau en même temps que Johanna. Impossible de se tromper, le résultat est impeccable !
  • les coutures anglaises : rien de compliqué ici, il faut simplement faire une couture supplémentaire et être minutieux. Ceci dit une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus faire autrement : les finitions avec les coutures anglaises sont tellement jolies…
  • les pattes de boutonnage : aucun point particulièrement technique ici. Il suffit d’être minutieux.se (dès la découpe en reportant bien tous les crans) et patient.e. Et si vous utilisez un tissu fluide, pensez à l’amidonner, il n’en sera que plus facile à travailler !
  • le col en forme : même remarque que pour le point précédent.

Si vous êtes débutant(e) motivé(e) et que cette pièce vous tente, je ne peux que vous recommander de vous lancer : tout d’abord parce qu’il faut bien oser pour progresser, et que si vous faites preuve de patience et de minutie et que vous utilisez le tuto vidéo, vous pourrez réaliser cette pièce aussi jolie sur l’endroit que sur l’envers.

ChebiWoman_Envol2-IG4_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-12_LIGHT

Si je n’ai pas rencontré de difficulté technique, j’ai très probablement fait une erreur lors de la découpe des devants. J’ai coupé les pièces sur mon tissu plié en deux et les devants ont du glisser car les lignes horizontales ne sont pas raccordées, et je ne m’en suis rendue compte qu’au moment de poser les boutons. Quelle déception ! Moi qui fait tellement attention d’ordinaire, cela m’a beaucoup contrariée et je me suis posé la question de tout défaire pour recouper un devant et le recoudre comme il faut. Mais comme il fallait quasiment tout découdre, que j’avais peur d’abimer mon tissu, et par respect pour mon travail, j’ai accepté mon erreur, décidé que ce n’était pas grave et ai laissé le vêtement en l’état.

ChebiWoman_Envol2_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-10_LIGHT

ChebiWoman_Envol2-14_LIGHT

Comme quoi, même quand on n’est plus une débutante et qu’on a déjà cousu un patron, on peut se tromper par étourderie ! La prochaine fois c’est certain, je serai plus attentive, je déplierai mon tissu pour les pièces qui ne doivent pas être coupées au pli et je vérifierai régulièrement mes raccords. En attendant, et même si la pièce n’est pas exactement comme je l’imaginais, je l’adore, je vais la porter et j’ai déjà d’autres versions de cette blouse en tête, probablement pour le printemps !

Je vous donne rendez-vous bientôt pour la seconde pièce de ma tenue d’octobre : la veste Magnésium d’Ivanne S.

En attendant, je vous souhaite une très bonne soirée,
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE (version avec manches longues)

  • Niveau avancé
  • Tissu : Johanna conseille des tissus fins et très fluides (60 à 100 gr/m²) comme du voile, du crêpe, du lin ou de la soie par exemple
  • Fournitures
    • Tissu : 180 cm (laize 140 cm)
    • Droit-fil thermocollant (ou bande de thermocollant coupée dans le droit fil donc non extensible et de 1 à 1,5 cm de large) : max 52 cm
    • Thermocollant : 50 cm x 60 cm
    • 6 boutons diamètre 8-10 mm
    • Fil assorti
  • Budget
    • Patron pdf : 9, 50 € (à titre indicatif, il est déjà amorti puisque c’est la seconde fois que je l’utilise)
    • Tissu : coton-viscose marine lurex cuivré Eglantine et Zoé environ 45 € (FDP compris) 20€ le m
    • Fil Gütterman bleu : mon stock
    • Entoilage Vliseline : mon stock
    • Total = environ 50 €
  • Points de vigilance : reporter les crans, faire des fronces régulières, réaliser le burrito, poser les pattes de boutonnage et le col en forme (et attention si vous avez un tissu avec des motifs à raccorder !)

4 commentaires sur “Blouse Envol, épisode 2

Ajouter un commentaire

  1. Cette blouse vous va très bien et le tissu est magnifique. Personnellement, l’erreur de raccords ne me perturbe pas plus que ça. Je trouve que la régularité même du décalage ainsi que le nombre important de lignes rattrapent cette petite « bévue », bien plus que s’il s’agissait d’un motif à carreaux basique. Cette blouse parait bien douillette en plus….Oh je vais aller regarder de plus près ce patron !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :