La blouse Be Pretty, l’élégance de la simplicité

Be Pretty est un patron de la marque Atelier Scämmit. C’est la première pièce de ma capsule de décembre (pour voir la liste des autres pièces prévues d’ici la fin du mois, rendez-vous ici). C’est une blouse à col V, avec un empiècement doublé, un bas en forme liquette ou droite. Les manches longues sont proposées en version simple ou avec fente indéchirable et poignet boutonné. Des froufrous peuvent être ajoutés en option sous l’empiècement devant et/ou dos. Cette blouse peut aussi se décliner en robe. Le patron est gradé du 34 au 48, les marges de couture sont comprises.

be-pretty.jpg

Le choix du patron

Si vous me suivez ici et sur Instagram, vous le savez : je suis fan des patrons de Johanna. Même si je n’ai pas encore cousu tout ce que je voudrais, j’ai déjà à mon actif deux blouses Stockholm et deux blouses Envol. J’aime ses modèles délicats, féminins, son exigence de qualité tant sur le patron que sur les finitions et ses vidéos tutorielles gratuites qui accompagnent chaque patron.

Parmi tous les patrons de Johanna, la blouse Be Pretty a particulièrement retenu mon attention et pour deux raisons : un, parce que c’est une pièce basique, facile à assortir avec un haut ou un bas, un modèle simple et très féminin avec son encolure V, long et fluide et qui correspond parfaitement à ce que j’aime porter et à ma morphologie ; deux, parce que ce patron offre pas moins d’une douzaine de déclinaisons, avec plus ou moins de difficulté, ce qui en fait un bon investissement.

Pour cette version, j’ai choisi de coudre une version épurée (pas de froufrou) et très féminine (bas en forme liquette) avec une pointe de sophistication (manches longues avec poignets boutonnés).

ChebiWoman_BePretty_21

 

Le choix du tissu

Comme de nombreuses couturières, je craque régulièrement sur des tissus à motifs. Rien de grave a priori, sauf si on n’achète QUE des tissus à motifs. J’essaie d’y être attentive car il est parfois difficile d’assortir une veste avec un haut tellement j’ai d’imprimé dans mon dressing. Je crois d’ailleurs qu’en dehors de quelques tee-shirts Burda, cette blouse est la première que je couds dans un tissu uni depuis très longtemps.

Pour cette première blouse Be Pretty, et comme le recommande Johanna, il me fallait un tissu comme du crêpe, de la popeline ou de la viscose et surtout de bonne qualité pour ne pas risquer de voir la matière s’effilocher, marquer pendant l’assemblage ou se froisser pour un rien. Allez savoir pourquoi, j’ai décidé dès le début que cette blouse serait bleue (qui a dit encore ?) J’ai sélectionné un crêpe de viscose Bleu Royal d’Églantine et Zoé, acheté cet été, magnifique, doux et agréable à travailler : une merveille…

ChebiWoman_BePretty_02

 

Le choix de la taille

Avant de couper ma toile, j’avais déjà tracé le traditionnel compromis entre les lignes de poitrine, de taille et de hanches (40-42-44). Après le premier essayage, il m’a fallu, comme souvent (#teamgrosbras) élargir en plus les manches de 2 cm. Les marges de couture étant incluses et l’ajustement à faire assez minime, j’ai simplement ajouté un cm de chaque côté de la manche. Rien d’autre à signaler en terme d’ajustement.

ChebiWoman_BePretty_19

ChebiWoman_BePretty_18

ChebiWoman_BePretty_04

 

Les points techniques

Si la blouse parait simple et ne présente pas de difficulté particulière, elle nécessite en revanche une grande patience, de la précision et du temps, notamment si vous choisissez la version liquette avec manches longues terminées par un poignet boutonné. Plusieurs points ont retenu mon attention lors de l’assemblage :

  • L’encolure en V : comme toujours, c’est dès la découpe que tout se joue : découpe soignée et report précis de tous les crans sont indispensables. Et comme toujours avec un tissu fluide, l’amidon est votre ami ! Ensuite lorsque l’on pique, il faut prendre garde à rester bien droit et à bien marquer la pointe du V (vive le stylo Frixion qui s’efface au fer) ; enfin, lors de la pose de la parementure, il faut bien penser à cranter la pointe et les arrondis pour que le décolleté se positionne correctement.

ChebiWoman_BePretty_24

  • La technique du fourreau : j’ai beau l’avoir fait au moins 3 fois, à chaque fois je me fais des nœuds au cerveau ! Si, comme moi, vous buguez devant le livret technique, la vidéo tutorielle est en ligne sur la chaîne YouTube de la marque (attention, la vidéo que vous trouvez sur le site sur la page du patron est la vidéo de montage de la robe). Une fois terminé, vous obtenez un empiècement doublé, sans aucune couture apparente, le must !

 

ChebiWoman_BePretty_23

  • La fente indéchirable et le poignet boutonné : j’ai ajouté de la difficulté en choisissant cette finition. Je le savais mais j’y tenais. Et je voulais aussi dès le départ rehausser l’ensemble avec des points de broderie et/ou du passepoil sur l’empiècement devant. Pas convaincue par le passepoil après réflexion, j’ai finalement abandonné l’idée et me suis concentrée sur la recherche du point de broderie que j’avais en tête pour le poignet. Après plusieurs essais, j’ai trouvé sur ma machine de secours (Gisèle, ma Brother) le point dont je rêvais : simple, délicat et parfait vu la hauteur de la surface à couvrir. Quant à la fente indéchirable, c’est certainement ce qui m’a demandé le plus de temps et de patience… peu importe, c’est le résultat qui compte. Pour finir, j’ai choisi de poser un bouton décoratif blanc nacré sans piquer de boutonnière (j’ai eu peur d’un drame) et en m’arrangeant pour que mon poignet passe malgré le bouton.

 

ChebiWoman_BePretty_20

ChebiWoman_BePretty_09

Le bilan

J’ai pris le temps de réaliser la blouse que j’avais en tête, avec les détails qui font pour moi toute la différence et des finitions de compèt’. A refaire sans hésiter… dans un tissu à motifs peut-être ? On ne se refait pas !

Et vous, avez-vous cousu cette blouse ?

Je vous souhaite une belle soirée,

Sylvie


MÉMO TECHNIQUE (version avec manches longues)

  • Niveau intermédiaire (une vidéo tuto est à disposition sur la chaîne YouTube de la marque)
  • Tissu : Johanna conseille des tissus très légers à moyen (80 à 270 gr/m²) comme de la batiste, du crêpe, du denim léger…
  • Fournitures
    • Tissu : 160cm de tissu (laize 140cm)
    • Droit-fil thermocollant (ou bande de thermocollant coupée dans le droit fil de 1 cm de large) : max 40 cm
    • Thermocollant : 20 cm x 30 cm
    • 2 boutons diamètre 8 mm
    • Fil assorti
  •  Budget
    • Patron pdf : 9, 50€
    • Tissu : crêpe de viscose bleu Royal Eglantine et Zoé environ 35 € (FDP compris)
    • Fil Güterman assorti : 2,50€ (la mercerie du coin)
    • Entoilage Vlieseline : mon stock
    • Total = environ 50 €
  • Points de vigilance : crans, encolure V, empiècement doublé, poignet boutonné

8 commentaires sur “La blouse Be Pretty, l’élégance de la simplicité

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :