Le sweat Apollon, mon soleil en hiver

I am Apollon est un sweat de la marque I am Patterns.

C’est la première pièce de ma capsule de janvier 2020, la première pièce de la saison 5 de mon dressing maison. C’est un sweat (et une robe sweat) tout ce qu’il y a de plus classique, avec des bracelets de manches, une ceinture et une bande d’encolure. Le patron est gradé du 36 au 46, les marges de couture sont incluses.

Apollon-Dessin_Technique

 

Le choix du patron

Un sweat ? Quoi de plus ordinaire comme vêtement ?

Et pourtant, c’est mon uniforme en weekend et des vacances. J’aime ce vêtement simple, confortable et versatile. On peut le porter loose avec un short, un jogging, une paire de leggings en mode feignasse à la maison ou un peu plus près du corps avec un jean, voire une chemise pour être un peu stylée. Uni, à fleurs, à pois, à rayures, à motifs avec des lettres brodées, avec ou sans capuche, avec ou sans poche… c’est la base, et les possibilités sont infinies ! En plus, en termes de confection, l’investissement est minimum : devant, dos, manches, bande d’encolure, bracelets de manches, ceinture et hop ! Du coup ce serait dommage de s’en priver !

Des patrons de sweat il en existe beaucoup et des très bien. J’en ai d’ailleurs déjà cousu 5 de la marque Cozy Little World – le sweat Monceau, une référence, dont 1 pour moi, mais la carrure ne rendait pas tout à fait comme je le voulais sur moi. J’ai également repéré le patron de Maëlle, du livre « Coudre le jersey » de Marie Poisson, mais les manipulations pour décalquer le patron et faire les éventuelles retouches ont eu raison de ma bonne volonté hivernale. Pour cette fois, je cherchais la simplicité et le confort pour un investissement temps minimum.

ChebiWoman_Apollon_3

Depuis quelques temps, je lorgne sur Apollon et notamment sur la version robe que je trouve top (je garde ça dans un coin de ma tête pour plus tard). Je ne connais la marque I am Patterns que de nom et il m’a suffi d’aller faire un tour en ligne pour être convaincue de mon choix : marges de couture incluses, explications précises et concises, et une version pdf comprenant une planche où les pièces ne se chevauchent pas ? Promenade de santé en vue, je fonce !

ChebiWoman_Apollon_13

ChebiWoman_Apollon_8

 

Le choix du tissu

Alors là… Comme d’habitude quand j’ai trop de choix, je bugue… Uni ou à motifs ? Si uni, de quelle couleur ? Si à motifs, lesquels ? Ce sweat, je le voulais simple, mais original, avec du peps et facile à assortir… vous voyez le genre ? Je l’ai imaginé en gris chiné (j’adore mais pas cette fois), en noir (on en voit trop en hiver), en bleu (j’en ai déjà 2) et puis j’ai pensé à ce que je porterais le plus avec : mon jean bleu indigo. Ensuite, j’ai réfléchi aux couleurs qui iraient le mieux avec et j’ai pensé au jaune, un jaune lumineux, soleil, qui réveillerait un peu les tenues généralement sombres de l’hiver.

Quand je cherche des tissus maille, j’ai deux merceries préférées : the Sweet Mercerie et Tissus. net. Je n’ai rien trouvé en uni dans la première, j’ai donc farfouillé chez Tissus.net et ai dégoté ce joli sweat en molleton jaune soleil, lumineux, douillet et confortable. Exactement comme je le voulais !

ChebiWoman_Apollon_9

ChebiWoman_Apollon_11

 

Le choix de la taille

J’ai coupé un compromis 40-42-44 mais rien qu’en voyant le sweat sur le mannequin en ligne, je sentais que j’aurais quelques ajustements à faire pour rallonger la longueur du vêtement et des manches. Après une rapide toile pour vérifier la carrure et le seyant des bras (largeur et longueur) j’ai effectivement ajouté 2 cm à la longueur totale, 1 cm à la longueur des manches (en prenant en compte l’ajout des bracelets de manches et la ceinture) et 1 cm à la largeur des manches. Hors de question de coudre un  vêtement aussi douillet pour avoir froid parce qu’il est trop court.

ChebiWoman_Apollon_5

 

Les points techniques

Épaules, côtés, manches, bracelets de manches, ceinture et bande d’encolure, soit 12 coutures au total : à moins que vous n’ayez jamais cousu de sweat, il n’y a aucun point technique à signaler. Les points de vigilance ? Le choix d’un tissu adapté, la découpe, l’ajout de repère devant et dos sur les manches (il n’y en pas sur le patron) pour ne pas risquer de les monter à  l’envers, l’usage de l’aiguille adaptée (spéciale jersey) et du point élastique pour des coutures solides et durables.

ChebiWoman_Apollon_2

ChebiWoman_Apollon_1

 

Bilan

Tip top ! Le tombé convient parfaitement à ma carrure : encolure juste assez large, manches pas trop longues… Je vais pouvoir le décliner en rouge, en noir, en gris chiné, avec des motifs, etc. Cousette confortable, réalisation ultra rapide… bref, je suis Apollon !

Et vous ? Êtes-vous fan des sweats ? Avez-vous déjà cousu Apollon ?

Je vous souhaite une belle soirée !
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE

  • Niveau simple
  • Tissu : la créatrice conseille sans surprise du jersey pour sweatshirt
  • Fournitures
    • Tissu : 150 cm de tissu (laize 140 cm)
    • Fil assorti
  • Budget
    • Patron pdf : 12 €
    • Tissu : sweatshirt rugueux jaune Tissus.net, environ 30 € (FDP compris), soit 12,90 € le mètre
    • Fil Gütermann polyester jaune n°109 : 3 € (bobine de 250 m), la mercerie du coin
    • Total = environ 45 €
  • Points de vigilance : ajouter des repères sur les devant et dos pour faciliter la pose des manches

 

17 commentaires sur “Le sweat Apollon, mon soleil en hiver

Ajouter un commentaire

  1. J’ai opté pour le sweat l’hiver dernier pour les mêmes raisons que toi… très confortable, on peut le mettre en version cocooning ou un peu plus habillé ça marche aussi. J’ai cousu le modèle de sweat lana de la Maison Victor de l’année dernière en rose chiné gris et en sweat polaire motif à fleurs alpin que tu peux découvrir sur mon blog !
    Bonne couture à toi.

    Aimé par 1 personne

  2. Je viens de terminer mon sweat Handy Pocket du magazine Ottobre dans u, joli molleton reversible achete a l Atelier de la Creation et je vais attaquer la toile de mon chemisier Liseron
    Je vais mettre sur IG une photo de mon sweat. code Troispitchounes
    Bonne couture Sylvie.

    Aimé par 1 personne

  3. Une très jolie réalisation.
    J’ai en projet IAM Zèbre mais j’attendais car mes précédentes réalisations avec les patrons IAM étaient toujours trop grandes et nécessitaient des ajustements.
    Quand je serai plus à l’aise avec la couture du jersey, je me lancerai.
    Petite interrogation : Les finitions sont-elles faites avec ou sans surjeteuse ?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Isabelle 😊
      Les finitions sont faites à la surjeteuse ; d’ailleurs, le patron est conçu pour être assemblé à la surjeteuse.
      Perso j’ai cousu un point élastique pour assurer des coutures solides et j’ai surjeté ensuite. C’est plus long mais de cette façon, je suis sûre que mon vêtement durera longtemps 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :