Adeline, la chemise de la maturité

Adeline est un patron de la marque Coralie Bijasson. C’est la première des deux pièces que j’avais prévu de coudre en février (je vous l’accorde, je suis un peu à la bourre). C’est un patron de chemise et de robe, conçue comme une pièce intemporelle avec tous les codes de la chemise : pinces poitrine, empiècement épaule, poignets à fente indéchirable, col et pied de col. Le bas en forme de liquette lui donne la petite touche féminine et en fait une pièce parfaite en toutes saisons.  On peut coudre la chemise et la robe avec ou sans manche. Le patron est gradé du 34 au 46, les marges de couture sont comprises.

adeline-dessin-technique

 

Le choix du patron

Coralie Bijasson est une marque française qu’on ne présente plus. C’est une créatrice prolifique qui propose un patron par mois, au format pochette et PDF avec un slogan, « C’est moi le patron », qui invite à la création des couturières de tous niveaux. Modéliste de formation, Coralie est également l’auteure de plusieurs livres de patrons et a été professeure de couture pour des élèves du CP au CM2. C’est certainement la raison pour laquelle ses patrons et ses livrets sont de si bonne qualité. Si je ne suis pas fan de tous ses modèles, je suis en tout cas impressionnée par son parcours et son travail.

Quand j’ai commencé à coudre en 2015, l’une des pièces que je voulais apprendre à coudre plus que tout autre, c’était la chemise. Pour moi cette pièce c’est le must, la pièce à avoir dans son dressing, c’était mon objectif. Quand j’ai rencontré ma prof du samedi pour mon premier cours en août 2015, je lui ai dit « On commence avec cette blouse (la blouse Bianca de Wear Lemonade) parce que je veux apprendre à poser un col et un pied de col pour me coudre une chemise ! »

Entre temps, j’ai parcouru la toile pour trouver LA chemise et je suis tombée sur Adeline de Coralie Bijasson. J’ai immédiatement adoré ce modèle : l’élégance de la simplicité et tous les codes de la chemise. On s’y est mises en octobre et j’ai beaucoup appris au niveau technique. Le seul souci, c’est que ma prof, du haut de ses 50 années de couture, est capable d’ajuster un patron à l’œil. A l’époque, cette partie du travail m’intéressait moins, j’ai pris peu de notes, et une fois terminée, portée et adoptée, alors que les cours étaient terminés, je ne me sentais pas capable de recommencer seule, d’autant que je ne savais pas quels ajustements avaient été faits. J’ai donc mis ce projet de côté. Entre temps, je me suis perfectionnée, j’ai cousu des pièces plus techniques, la chemise Albane de Chez Machine, appris à retoucher mes patrons et un jour j’ai décidé de coudre une seconde version de cette chemise Adeline qui est pour moi, parfaite en tous points.

Screenshot_2020-03-02 Sylvie ( chebi_woman) • Photos et vidéos Instagram(1)
Ma première version de la chemise Adeline

 

Le choix du tissu

J’avais en tête depuis longtemps une chemise à motifs fleuris. Moi qui suis une grande fan des rayures et autres motifs géométriques, j’avais envie de changer un peu. En me baladant dans la boutique en ligne d’Églantine et Zoé (oui, je sais, quand on fait ce genre de choses, c’est risque de craquage assuré), j’ai craqué cet été pour ce sergé de viscose fleuri que j’ai acheté en bleu et en vert clair. J’aime beaucoup cette matière qui a plus de tenue que la viscose (même s’il faut l’amidonner) et est blanche sur l’envers (ce qui facilite le tracé pour moi qui utilise un feutre lavable). En revanche, cette matière sur fond bleu marine marque facilement et s’effiloche beaucoup : il faut donc la travailler rapidement une fois coupée ou la surjeter, la manipuler avec soin (avec des aiguilles très fines ou des pinces) et éviter de la découdre sous peine d’y laisser des marques.

Sergé_De_Viscose_Blossom_EZ

 

Le choix de la taille

En préparant ma toile, j’ai immédiatement retouché le patron et tracé mon habituel compromis entre les tailles 40, 42 et 44 pour assurer que le vêtement ne remonte pas au-dessus des hanches. Pour améliorer l’aisance après la première toile, mais sans reprendre tout le patron, j’ai ajouté des marges de couture de 1,5 cm sur les côtés des manches et des poignets (petits côtés uniquement), et au pli du dos, de l’empiècement dos, du col et du pied de col. Enfin, j’ai retravaillé le devant en intégrant 1,5 cm entre le corps de la chemise et la patte de boutonnage. En revanche, pas besoin de retoucher la longueur de la chemise ni des manches, elles conviennent parfaitement ainsi.

ChebiWoman_ADELINE_1

ChebiWoman_ADELINE_12

ChebiWoman_ADELINE_3

 

Les points techniques

Il s’agit d’une chemise, il y a donc évidemment quelques points techniques à prendre en compte. Si vous êtes débutant motivé, ce n’est pas insurmontable. Il faut vous armer de patience, et surtout vous entraîner sur une toile avant de coudre votre tissu pour éviter les déconvenues, notamment pour ces aspects :

  • L’empiècement dos : les schémas sont assez clairs et j’ai réalisé cette étape sans encombre lors de la toile. Évidemment, quand j’ai voulu répéter l’opération sur mon sergé de viscose, j’ai buggué ! Comme souvent lorsque cela m’arrive, j’ai posé la pièce sur mon mannequin pour voir à quoi le vêtement allait ressembler une fois monté, et après quelques minutes d’hésitation j’y suis arrivée. J’adore cette finition, elle fait très pro et elle vaut bien qu’on se creuse un peu la tête !

 

ChebiWoman_ADELINE_15

  • Les pattes de manches : rien de compliqué ici si ce n’est qu’il ne faut pas aller plus vite que la musique. Prenez le temps de tracer vos marges de couture à 0,5 cm pour avoir une fente bien droite, piquez, et ouvrez votre fente, puis basculez sur l’envers et piquez vos pattes l’une après l’autre. C’est un détail qui a son importance. Pour le carré et ses diagonales sur le haut de la sur-patte, je vous recommande également de les tracer avant de les coudre pour un rendu impeccable (j’ai utilisé un porte-mine craie, d’une grande précision et tout à fait indiqué pour ce genre de manipulations).

ChebiWoman_ADELINE_21

  • Le montage des manches : c’est la première fois que je monte des manches à plat et si j’ai été surprise au départ, j’ai trouvé cela plus propre en termes de finitions. Pour un rendu impeccable, n’oubliez pas de froncer vos têtes de manches.
  • Le montage des poignets : une opération assez simple sur le papier mais qui réclame beaucoup de minutie. Encore une fois, la méthode et les schémas sont clairs, il suffit de suivre attentivement les indications.

 

ChebiWoman_ADELINE_11

  • La réalisation du col : pas de souci pour moi en général avec le col. Je trace les marges autour pour bien tourner mon tissu au bon moment et faire une belle pointe, puis je dégarnis au max pour que le col se mette bien en place. Pas de souci non plus pour le pied de col : il suffit de prendre le col en sandwich entre les deux pieds de col, de tracer sa marge de couture et de piquer bien droit. Mon souci en général est de faire parfaitement coïncider la fin du pied de col avec le début de la patte de boutonnage. Cette fois-ci encore, ce n’était pas parfait du premier coup et j’ai dû découdre quelques points mais je suis plutôt satisfaite du résultat.

ChebiWoman_ADELINE_18

  • Les boutonnières : je les ai marquées avec mon porte-mine sur la patte de boutonnage, le pied de col et les poignets, et j’ai fait confiance à Janine. Pour rappel, on coud les boutonnières à droite pour les femmes (et donc les boutons à gauche) et seule la boutonnière du haut est horizontale alors que les autres sont verticales. Pour sublimer le tissu, j’ai choisi de les coudre en rose fuchsia, l’une des couleurs secondaires que l’on voit sur le tissu.

 

ChebiWoman_ADELINE_5

ChebiWoman_ADELINE_9

 

Le bilan

Je confirme : Adeline est ma chemise préférée et je suis ravie, après avoir gagné en maturité, d’avoir été capable de la reproduire seule. Le livret et les nombreux schémas sont assez clairs et maintenant que le patron est retouché et validé, je n’ai plus qu’à laisser libre court à mon imagination. J’ai déjà au moins une autre version en tête, certainement sur fond blanc. A suivre !

Et vous, quel est votre patron de chemise préféré ?

Je vous souhaite une belle soirée,

Sylvie


MÉMO TECHNIQUE (version chemise à manches longues)

  • Niveau difficile
  • Tissu : Coralie conseille des matières légères et fluides comme le crêpe viscose, le satin de soie ou un coton
  • Fournitures
    • Tissu : 165 cm de tissu (laize 140 cm)
    • Thermocollant : 30 cm x 50 cm
    • 10 boutons
    • Fil assorti
  •  Budget
    • Patron pochette : 17, 50€ (déjà amorti car c’est la seconde fois que je l’utilise)
    • Tissu : sergé de viscose Blue Blossom Églantine et Zoé (épuisé) à 2,40€ le mètre, soit environ 45 € (FDP compris)
    • Fil Güterman assorti : 2,50€ (la mercerie du coin)
    • Entoilage Vlieseline : mon stock
    • Boutons : cadeau de la mercerie du coin
    • Total = environ 48 €
  • Points de vigilance : empiècement dos, col et pied de col, fente indéchirable

 

 

5 commentaires sur “Adeline, la chemise de la maturité

Ajouter un commentaire

  1. Elle est très jolie cette chemise ! Je l’ai cousue à l’automne dernier et je vais en refaire une pour le printemps. Les explications sont limpides, un vrai bonheur à coudre. Par contre, je vais devoir ajuster cette deuxième version et j’ai une question concernant vos ajustements : vous avez ajouté 1.5 cm au pli de chaque pièce dos et des cols. Comment est ce que vous tombez comme il faut sur le devant avec le col en ayant encore ajouté 1.5 cm à chaque devant soit 3 cm de plus qui ne sont pas ajoutés aux cols ? Merci pour votre réponse. Amicalement. Amélie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce commentaire Amélie. Elle est effectivement très agréable à coudre !
      Quant aux légers ajustements que j’ai faits c’est très simple : les 3 cm que j’ajoute sur les devants (1,5 cm par devant) sont répercutés dans les pièces du dos puisque j’ajoute 1,5 cm au pli (multiplié par 2, soit 3cm) ; j’ai donc bien ajouté 3 cm sur le devant, le dos, l’empiècement dos, le col et le pied de col . Cette méthode me permet d’ajuster sans risquer de déstructurer le patron et au vu du résultat je suis ravie car tout tombe nickel !
      Ai-je bien répondu à votre question ?
      Belle soirée,
      Sylvie

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :