Malo, le retour de la robe chérie

Malo est un patron de la créatrice Anne Kerdiles. C’est une robe aux lignes épurées, droite, légèrement trapèze, avec des poches, qui peut être réalisée dans quasiment tous les tissus et convient à bon nombre de morphologies dont la mienne, en A. Cette robe est proposée en deux variantes : avec mancherons pour une pointe de sophistication et avec des manches ajustées, longueur coude.

Le choix du patron

Je trouve cette robe parfaite car d’une simplicité redoutable, facile à décliner, et point très important pour moi, dotée de poches. Je l’ai d’ailleurs déjà cousue trois fois et j’ai une tendresse particulière pour ce patron qui m’a permis d’expérimenter progressivement les retouches pour arriver à coudre un vêtement parfaitement adapté à mes mensurations. Pour retrouver le détail des retouches effectuées sur le patron, rdv dans les articles suivants :

  • Version 3 : patron retravaillé, taille 40. Pour cette déclinaison, j’ai retravaillé la largeur des bras et la carrure, et rallongé la robe.
  • Version 2 : patron retouché, taille 40
  • Version 1 : aucune retouche sur le patron, coupé en 42

Le choix du tissu

Ce moment où je dois couper un beau coupon c’est toujours un moment important. J’attends toujours d’être VRAIMENT certaine que ce tissu est le meilleur pour le patron que j’ai choisi. Il m’arrive de me décider et puis de plus être si sûre de mon choix. Ce tissu que je m’apprête à couper pour une robe je le vois aussi en blouse ou en chemise. Alors, je tergiverse, je réfléchis, je laisse reposer et généralement les choses s’éclaircissent d’elle-même et je reviens souvent à ma première idée (comme quoi, la première intuition est souvent la bonne).

Ce merveilleux tissu acheté chez Cousette il y a quelques temps a été pressenti pour une robe, puis une blouse, puis un pantalon fluide mais je n’étais pas vraiment convaincue. J’ai donc laissé le coupon de côté pour mûrir ma réflexion et ne pas regretter mon choix par la suite. C’est lors de la préparation de ma garde-robe automne-hiver que l’évidence est apparue comme souvent, en me posant devant mon stock de tissus pour choisir mes associations de tissu-patron.

Les points techniques

Je serais tentée de dire qu’il n’y en a pas : pour moi le plus gros écueil sur ce patron était l’ajustement. Si vous êtes débutant, je vous engage cependant à être attentif en cousant les poches et pour les finitions (pose du biais sur l’encolure arrondie notamment).

Si vous regardez bien les photos, vous verrez que j’ai ajouté une ceinture. A la suite d’un gros choc émotionnel l’été dernier, j’ai perdu plus de 10 kilos en fin d’année dernière. Pourtant, j’ai complètement zappé et n’ai pas retravaillé le patron de la robe, qui basé sur mes anciennes mensurations, s’est avéré trop large, ce dont je me suis évidemment rendu compte au moment des finitions. Le tissu étant assez fluide, j’ai rapidement confectionné une ceinture dans le coupon qui me restait et je trouve le rendu particulièrement joli. J’ai bien entendu pris soin de reprendre mes mensurations pour pouvoir retravailler tous mes patrons.

Le bilan

Je suis plus que jamais convaincue par ce patron, que j’ai bien l’intention de continuer à rentabiliser et je ne peux que vous le recommander que vous soyez débutant, ou confirmé et en quête d’un vêtement intemporel, chic, rapide et simple à réaliser.

Quant à moi j’ai encore des idées plein la tête pour décliner cette merveille !

Et vous ? Vous avez un modèle fétiche ?
Bonne journée,
Sylvie


MÉMO TECHNIQUE
Version B (pour la version A, reportez-vous aux instructions sur la pochette du patron)

  • Niveau : débutant
  • Tissu : tous types de tissus : jacquard, néoprène, lainage léger, jersey, viscose, chambray, coton, molleton. Anne recommande cependant un tissu de poids moyen pour une meilleure tenue des mancherons si vous choisissez la version A
  • Fournitures
    • Tissu : 150 cm en 150 cm de laize ou 250 cm en 110 cm de laize
    • Budget
      • Patron pdf : 8,50€ (prix de la pochette : 15€)
      • Tissu : viscose fleurie bleue de chez Cousette (j’ai oublié les références !)
      • Fil Güterman bleu : mon stock
      • Passepoil bleu marine : mon stock
      • Total : environ 50€ hors patron (je ne le compte plus, je l’ai utilisé 4 fois)

4 commentaires sur “Malo, le retour de la robe chérie

Ajouter un commentaire

  1. Quelle belle silhouette ! La robe vous va super bien et la ceinture est une très bonne idée. J’ai moi aussi remarqué ce patron mais je ne suis pas habituée à m’acheter des pdf je les trouve toujours un peu cher par rapport aux magazines… Merci pour ce partage !

    J'aime

Répondre à lusicreations Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :